Sixième Congrès Pancanadien!

Sixième Congrès Pancanadien!

Le Mouvement Étudiant Révolutionnaire est fier d’annoncThumbnailer la tenue à Montréal de son  6ème Congrès Pancanadien les 19 et 20 novembre 2016!

Nous invitons toutes personnes et organisations intéressées à  y participer, pour aider à bâtir le movement révolutionnaire parmi les étudiant-es!

Depuis notre dernier Congrès à Ottawa en automne 2015, le Mouvement Étudiant Révolutionnaire (MER) a continué de grandir.  Plusieurs nouveaux chapitres sont apparus à travers le Canada: notre expansion à été particulièrement notable dans l’Ouest Canadien et les Maritimes. Notre pratique s’es également développée:  suite à l’attention porter par notre dernier Congrès sur la consolidation et l’enracinement, presque tous les chapitres du MER ont fait un travail de masse significatif. Incluant: la bataille contre les fermetures d’écoles à Vancouver, du travail de solidarité avec des activistes autochtones partout au Canada, des programmes de servir le peuple comme les «bouffes populaires» à Montréal, de l’éducation sexuelle radicale à Peterborough, le combat victorieux pour l’accès à l’avortement à l’Île-du-Prince-Édouard, la solidarité avec les travailleur-ses d’un journal en grève à Halifax, la campagne pour sortir un ancien chef de police raciste du campus McMaster à Hamilton et le combat toujours en cours  (particulièrement à Ottawa)contre les masculinistes fascistes. Ce ne sont que quelques unes de nos activités;la totalité serait trop long à écrire.

Toutefois, bien que le MER à grandi et que notre travail s’est amélioré, nous avons aussi fait des erreurs. L’erreur l’a plus importante à été de ne pas spécifier ce que nous voulions dire par «consolidation». Pour cette raison, à certains endroits des chapitres du MER se sont retranchés sur eux-mêmes, plutôt que de s’orienter vers la masse des étudiantEs prolétaires.Aussi, en raison de la vitesse de croissance du MER, nous avons souvent eu de la difficulté à diriger une organisation de notre taille: le développement du leadership n’a pas toujours suivi la croissance du MER.  Au niveau politique, malgré l’adoption par le dernier Congrès d’un rapport politique compréhensif, cette ligne n’a pas toujours éclairé le travail des chapitres locaux. De plus, le MER n’a pas avancé dans son plan de développer un programme compréhensif pour les étudiantEs prolétaires à travers le Canada.  Bien que la période entre notre 5ème et 6ème Congrès aura été généralement positive, il y avait certainement place à l’amélioration.

Avec ceci en tête, le Comité de Coordination a identifié les centres d’attention suivant pour le Sixième Congrès Pan-Canadien du MER:

  • Développement du leadership: Le MER a besoin de davantage développer son leadership intermédiaire. Étant donné la taille du MER, il doit y avoir une attention particulière dévouée à la construction d’une structure et d’un genre de «staff interne» chargé d’aidé le travail de l’organisation dans son ensemble.
  • Aller plus loin dans la Consolidation: Nous devons déterminer ce qui veut dire pour les chapitres du MER de se consolider et de réellement s’enraciner dans leurs régions respectives
  • Renforcer l’Organisation: Nous devons payer davantage d’attention à répandre les meilleurs pratiques à travers les différents chapitres du MER. Dans ce but, nous allons créer une série de «documents organisationnels»– un guide au travail révolutionnaire– afin d’aider les chapitres actuels et en bâtir de nouveaux.
  • Approfondir nos Perspectives: Nous invitons des mises à jour au rapport politique sur lequel nous nous sommes entendus au dernier Congrès.
  • Contre la Montée des Frais de Scolarité en Ontario: Il y a une forte possibilité que l’Ontario dérèglemente les frais de scolarité en 2017. Le MER devrait initier une lutte de masse contre cette dérèglementation, bâtissant une campagne large à travers toutes les tendances politiques.

Das ce but, le Comité de Coordination invite toutes les sections du MER à préparer des résolutions traitant de ces enjeux ou de d’autres et de les soumettre pour discussion au Congrès.

Le Comité de Coordination invite toutes les sections du MER à envoyer des délégué.es au Congrès. Des details suivront concernant les procédures de sélection de délégué.es.

Le Comité de Coordination invitent touTEs les supporteurs-trices du MER à former de nouveaux chapitre du MER avant le prochain Congrès et d’appliquer pour envoyer des délégué.es.

Le Comité de Coordination invite les groupes existants à voter pour ce joindre au MER afin de participer au prochain Congrès et renforcir le Mouvment des étudiantEs révolutionnaires.

Enfin, le Comité de Coordination invite touTEs ceux et celles intéresséEs par notre pratique et notre ligne politque à envoyer des observatrices-eurs au 6èeme Congrès pour mieux comprendre ce que nous représentons.

Le développement d’un movement révolutionnaire au Canada- à la fois chez les étudiantEs et les Travailleurs-ses- avancent rapidement. Nous vous invitons à faire partie de cette lutte.

Si vous ou votre organisation êtes intéressé.e à participer, contactez nous par couriel: info@mer-rsm.ca .

On se voit à Montréal!

 

———————

Le MER est une organisation pancanadienne de jeunes et étudiantEs révolutionnaires et anti-capitalistes. Nous nous sommes rassemblé-es pour la première fois comme une collection de petits groupes au Québec et en Ontario en Décembre 2012. Nous sommes maintenant dans toutes les régions du pays avec plus de 15 chapitres différens. Nous organisons dans les CÉGEPS, les collèges, les écoles secondaires et les universitées. Nous sommes contre l’exploitation, l’aliénation et l’oppression sous toutes ces formes; bref, notre but est de contribuer à la lutte contre le capitalisme en organisant les étudiant-es prolétaires vers la revolution

Dans la rue le 2 Novembre – Vers une grève étudiante au Canada Anglais!

Dans la rue le 2 Novembre – Vers une grève étudiante au Canada Anglais!

Le 2 novembre 2016, La Fédération Étudiante Canadienne (FEC) appelle à une journée d’action pan-canadienne contre la montée des frais de scolarité. Le Mouvement Étudiant Révolutionnaire (MER) supporte sans equivoque l’appel à une journée d’action. Bien que nous ayons des differences tactiques et politiques avec la FEC, le MER supportera toujours des actions contre les frais de scolarité et nous  félicitons la FEC pour cette initiative. Nous appellons touTEs nos membres et sympathisantEs à aider à l’organisation dans leurs régions pour faire du 2 Novembre un énorme succès.

Bien que nous supportions la journée d’action, nous sentons le besoin de nuancer notre support. Notre position sur la FEC – que c’est une organisation calcifiée, anti-démocratique, bureaucratique et réformiste qui sert de barrière à la creation d’un mouvement étudiant combatif au Canada anglais- reste inchangée. La FEC n’a pas appelé à une journée d’action par réel désir de lancer une vrai campagne de masse anti-frais ou afin de faire monter le niveau de militantisme de cette présente activité contre la montée des frais de scolarité. Elle va plutôt encore utiliser la journée d’action dans le cadre de ses efforts de lobbying, utilisant cyniquement la mobilisation étudiante pour ce donner plus de poids dans les rencontres annuelles des bureaucrates de la FEC avec des politiciens. La FEC est ouvert là-dessus (bien qu’elle ne le sera probablement pas lors des mobilisations de l’automne!): la FEC-Ontario écrit que ça campagne combattons les frais à été lancée en prévision des élection Ontariennes de 2018.

Il vaut la peine de souligner que cette stratégie – mobilisations pour appuyer le lobbying- est la stratégie de base de la FEC depuis sa fondation. Cette stratégie à été inefficace (à l’exception d’une ou deux victoires mineures): même les demandes bénignes que la FEC fait aux gouvernements federal et provinciaux sont ignorées. En contexte de dérèglementation prochaine des frais de scolarité en Ontario en 2017 – qui servira de plan à suivre pour les autres gouvernements provinciaux- de dettes étudiantes à la hausse, de frais de scolarité à la hausse et d’un manqué d’emplois pour les jeunes et les étudiantEs, l’incapacité de la FEC à faire des gains pour ces membres montre la nécessité pour les étudiantEs révolutionnaires de sortir de la FEC.

De plus, les demandes de la FEC ne vont pas assez loin. La campagne et la journée d’action actuelle visent seulement la montée des frais. Le MER est pour l’abolition complètes des frais de scolarité et auxiliaires, l’annulation de toutes dettes étudiantes et pour un accès complètement ouvert à toutes les institutions post-secondaires du Canada. C’est seulement en éliminant les frais et les critères d’admissions que nous pouvons rendre l’éducation réellement accessible à la classe ouvrière au Canada. Le MER est pour l’accès à l’éducation post-secondaire pour tous les peuples autochtones et un aspect anti-colonial à tous les programmes. Le MER veut que l’éducation soit au service du people et non du profit; que la recherché soit pour le benefice de TouTEs et non des corporations et que l’éducation serve les luttes pour la justice et la liberation. Enfin, le MER est pour le contrôle démocratique des institutions post-secondaires par les étudiantEs, les employéEs de soutien, la communauté et les enseignantEs. Et ce n’est que le début. Sur toutes ces questions – que nous croyons être au coeur du combat pour l’accès à l’éducation- la FEC n’a pas grand chose à dire.

En 2012, les étudiantEs du Québec ont lancé une grève qui à mise le gouvernement à genoux. Le MER continue de dire qu’il s’agit d’un exemple à émuler dans le reste du Canada. Depuis, la FEC n’a fait absolument rien pour apprendre du Printemps Érable et implanter ces leçons dans le reste du Canada. Les efforts de lobbying de la FEC sont un cul-de-sac; la seule façon de forcer la main du gouvernement sur les frais de scolarité est par la grève. Le MER soutient que la creation d’un mouvement étudiant réellement démocratique est une precondition à des grèves étudiantes dans le reste du Canada. Au lieu du style de syndicalisme étudiant bureaucratique et corporatiste de la FEC, où seul une poignée d’éluEs sont consultéEs sur les affaires de l’association étudiante, le MER va continuer de militer pour que des assemblées générales de touTEs les membres soient la plus haute instance décisionnelle de l’association étudiante. Afin de gagner nous devons aller en grève et afin d’aller en grève nous avons besoin d’un contrôle démocratique sur nos associations étudiantes

À cette fin, le MER encourage touTEs ces membres et supporters à utiliser la journée d’action du 2 novembre pour briser advantage avec les politiques et les tactiques vouées à l’échec de la FEC. Bien que nous nous jetterons dans la mobilisation pour cette journée d’action, nous continuerons aussi de lutter contre les bureaucrates de la FEC qui cherchent à utiliser la journée d’action pour garder le contrôle del leurs associations étudiantes respectives. Nous invitons touTEs les étudiantEs à ce joindre aux contingents révolutionnaires qui sont en train de se preparer à travers le Canada pour les manifestations du 2 novembre.

Pour un mouvement étudiant réellement démocratique au Canada Anglais!

Vers une grève étudiante pour la gratuité scolaire!

Dans la rue le 2 Novembre!